19 février 2019

simulation-pinel-pourquoi

Investir dans l’immobilier locatif doit être une décision mûrement réfléchie, mais qui peut être un placement intéressant et rentable. Le dispositif Pinel permet d’acheter dans l’immobilier neuf tout en bénéficiant d’avantages fiscaux, ce à condition de respecter des plafonds de ressources et de loyers. Pour préparer son acquisition, rien de mieux qu’un simulateur.

Un simulateur Pinel en ligne pour vérifier la faisabilité du projet

Gratuit, anonyme, et sans engagement, les services de simulation Pinel en ligne sont qui plus est rapides et permettent de vérifier des informations essentielles avant d’investir dans l’immobilier neuf. Il s’agit en premier lieu de s’assurer que la commune où se situe le bien est éligible. Depuis le 1er janvier 2018, seules les zones tendues A, A bis et B1 font en effet partie du dispositif.

Autre point d’importance, le simulateur en ligne permet de déterminer le montant du loyer qui pourra être appliqué tout comme le plafond de revenus du ou des futurs locataires en fonction de la situation géographique du bien.

Pour rappel, le dispositif Pinel permet de bénéficier de réductions d’impôt en fonction de la durée de location. 12 % pour 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans. L’économie d’impôt peut atteindre un maximum de 63 000 € au total.

pourquoi-simulation-pinel

Des informations utiles mais anonymes

Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est vivement recommandé de réaliser une simulation en ligne avant de se lancer dans un investissement Pinel. En plus de s’assurer de la faisabilité d’un projet, le simulateur permet de connaître les économies d’impôt qu’il est possible de réaliser et l’épargne qu’il peut être utile de débloquer pour l’achat initial. Qui plus est, plusieurs simulations peuvent être effectuées pour un même projet afin de valider l’un ou l’autre des scénarios.

Les futurs investisseurs ne doivent pas perdre de vue que les données fournies sont essentielles pour réaliser une simulation pertinente, mais n’en demeurent pas moins anonymes. Ainsi, il est utile de communiquer la région, le département ainsi que la commune où se situe le bien. De même, la date de l’acquisition, qui peut sembler anecdotique, est importante pour valider le projet au regard de la réglementation en vigueur. Enfin, il est utile de renseigner également la superficie de l’habitation et le prix d’acquisition pour s’assurer que le projet est économiquement viable.

À titre d’exemple, un bien acheté 150 000 € permet de bénéficier des réductions d’impôts de 2 626 € chaque année s’il est loué pendant 12 ans. Avec ce montant, il est possible d’acquérir un studio de 34 m² à Bordeaux, un T2 de 54 m² et 55 m² à Montpellier et Lille, un T3 de 77 m² à Dijon, et même un T4 de 89 m² au Havre. Des communes toutes éligibles au dispositif Pinel.

Plus d’Actualités