26 mars 2019

taux-bas-investissement-pinel-emprunter

À la fin de l’année 2018, les spécialistes du crédit immobilier conseillaient aux porteurs de projet de concrétiser rapidement leur acquisition pour profiter des taux historiquement bas. Pourtant, après un début d’année sous le signe de la stabilisation, la remontée prévue se fait attendre. Mieux, mars enregistre déjà de nouvelles baisses. Une bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent bénéficier du dispositif Pinel.

Les conditions d’emprunt en France n’ont jamais été aussi favorables

Selon l’observatoire Crédit Logement/CSA, l’évolution des taux des crédits immobiliers depuis le printemps 2018 est remarquable. La situation serait même inédite depuis 1974. Il faut dire que les taux réels sont toujours négatifs, ce depuis près de 9 mois. Autrement dit, la moyenne des taux, toutes durées confondues reste inférieure à l’inflation, à 1,44 % en février.

La durée des prêts est, elle aussi, historique avec 230 mois en moyenne, soit 19 ans et 2 mois. 41,5 % des crédits immobiliers sont d’ailleurs signés pour une durée égale ou supérieure à 25 ans. En parallèle, les banques sont également moins exigeantes, notamment en ce qui concerne la part d’apport personnel demandée aux ménages.

Les taux les plus bas réservés aux meilleurs profils emprunteurs

Malgré ce contexte, les taux proposés dépendent en grande partie du profil de l’emprunteur. Un profil solide ayant une situation professionnelle stable et une épargne disponible bénéficiera sans doute d’un taux parmi les plus bas du marché. Il est donc conseillé à tout futur acquéreur de faire jouer la concurrence pour obtenir le meilleur taux. Le recours à un courtier immobilier peut également être une bonne idée.

Dans tous les cas, le marché et la concurrence sont tels que les banques n’hésitent pas à assouplir leurs exigences commerciales pour séduire de nouveaux clients.

La négociation peut également inclure l’assurance-emprunteur. Assurance groupe ou contrat individuel, la nouvelle réglementation illustrée par la loi Hamon et l’amendement Bourquin permet là aussi de faire jouer la concurrence et de réaliser des économies.

Pourquoi c’est le bon moment d’acheter en Pinel ?

Le dispositif Pinel a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2021. Il reste donc 3 ans aux investisseurs qui souhaitent se lancer et défiscaliser en zone A, Abis et B1.

Pour préparer sa retraite, se constituer un patrimoine transmissible ou obtenir des revenus complémentaires, les acquéreurs peuvent en prime faire le choix du Pinel pour bénéficier de réductions d’impôts jusqu’à 63 000 € sur 12 ans. Des avantages qui peuvent être cumulés avec les conditions d’emprunts actuelles, pour investir dans l’immobilier locatif à Toulouse, Bordeaux, Nantes, Marseille, Lille, Lyon, ou encore Rennes.

Ceux qui souhaitent gagner en pouvoir d’achat peuvent également faire le choix d’investir dans des villes moyennes situées à proximité des grandes agglomérations et elles aussi éligibles au dispositif Pinel.

Plus d’Actualités