Pourquoi calculer sa rentabilité locative ?

La rentabilité locative de l’opération doit être évaluée le plus précisément possible pour éviter toute mauvaise surprise.
Un projet immobilier peut prendre plusieurs formes. Il peut s’agir d’un investissement dans une société, via les sociétés civiles immobilières (SCI), les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ou encore les nouveaux organismes de placement collectif immobilier (OPCI). Dans ces cas là, le ticket d’entrée est modeste et les revenus sont proportionnels à l’investissement.

Sinon, il est également aussi possible d’acheter un logement et de le mettre en location pour percevoir une rente tous les mois. Dans ce cas là, il faut bien prendre conscience qu’un investissement immobilier comporte des risques, plus ou moins importants selon l’ampleur de l’investissement. La rentabilité locative de l’opération doit être évaluée le plus précisément possible pour éviter toute mauvaise surprise. Surtout, le projet doit être dimensionné en fonction des capacités financières de l’investisseur, mais également en fonction de la rentabilité locative.

Comment calculer sa rentabilité locative ?

Pour cela, notre simulateur est l’outil idéal. Avec quelques informations précises sur votre projet – prix du logement, durée locative, etc… – nous calculons, pour vous, le taux de rentabilité interne. Plusieurs informations vous sont données :
Pour estimer le plus précisément possible le taux de rentabilité locative d’un bien immobilier, l’investisseur doit prendre en compte le taux de rentabilité interne – TRI – dans lequel les frais annexes et la durée de l’investissement sont calculés

Épargne

La somme que le ménage doit consacrer chaque mois à son investissement.

Loyer généré

Il s’agit du loyer moyen auquel l’investisseur peut louer son bien.

Valeur à la revente

À l’issue de la durée locative, ce critère indique le montant moyen auquel le bien peut être vendu.

Réduction d’impôt globale

La réduction totale d’impôt, sur l’ensemble de la durée locative.
Façades d'un gratte-ciel aux larges baies vitrées

Taux de rendement

Les performances de l’investissement locatif sont déclinées mois par mois. La rentabilité locative est primordiale pour la bonne tenue de l’investissement. En effet, acheter pour louer ne doit pas mettre l’investisseur en difficulté par la suite, à cause d’un loyer trop faible ou d’un logement qui ne trouve pas preneur. Calculer la rentabilité locative permettra de se projeter sur le long terme, et ainsi concevoir au mieux son investissement.

Les autres critères à étudier

La rentabilité locative ne dépend pas uniquement de critères économiques. Elle est aussi conditionnée par d’autres facteurs. Par exemple, si le logement est parfait – très grande surface, neuf, un jardin + une terrasse + une cave, label BBC 2005, etc… – pour un loyer raisonnable, il ne sera pas loué s’il se situe dans une ville dénuée de toute attractivité… Ainsi, même en calculant au plus près sa rentabilité locative, il est nécessaire d’investir dans une ville dynamique, tant sur le plan économique que démographique. Toulouse en est le parfait exemple. Le bien doit également se situer dans un quartier agréable. La présence d’espaces verts, de commerces de proximité, de services publics et d’infrastructures dans un périmètre proche sont des atouts non négligeables.
La présence d’infrastructures, d’espaces verts, de commerces, de services publics, de transports sont des atouts clés d’un bien immobilier
En conclusion, il est indispensable de calculer la rentabilité locative d’un projet immobilier, tout comme il est indispensable de bien le préparer. Nous vous offrons tous les outils pour y parvenir.